Comment se passe la vente d’un bien immobilier ?

Avant la vente d’un bien immobilier, il est nécessaire de réaliser quelques petits travaux de bricolage. Le changement d’un canon de serrure et la réparation toiture en font partie. En général, il n’est nul besoin de faire appel à un technicien.  Pourtant, lorsqu’il est question de démarche administrative sur la vente, il faut souvent demander ...

Avant la vente d’un bien immobilier, il est nécessaire de réaliser quelques petits travaux de bricolage. Le changement d’un canon de serrure et la réparation toiture en font partie. En général, il n’est nul besoin de faire appel à un technicien. 

Pourtant, lorsqu’il est question de démarche administrative sur la vente, il faut souvent demander conseil à un professionnel. Autrement, vous pouvez vous en informer en consultant cet article. Découvrez ci-après l’essentiel à retenir sur ce sujet.

Quels sont les documents nécessaires pour vendre un bien immobilier ?

Même si vous avez trouvé un acheteur potentiel, sachez que vous devez avant tout constituer votre dossier de vente.

Il faut admettre que cette étape n’est pas toujours aussi simple que cela en a l’air. Il existe quelques paramètres qui peuvent diversifier les pièces à fournir.

Celles-ci ne sont pas forcément identiques pour la vente d’un bien locatif, un appartement, une résidence principale et une copropriété.

Quoi qu’il en soit, l’acquéreur doit avoir accès aux renseignements importants sur le vendeur. C’est pourquoi ce dernier a une obligation de lui transmettre la copie de sa pièce d’identité.

Également, il doit lui présenter les justificatifs sur sa situation familiale par exemple son livret de famille, contrat de mariage ou jugement de divorce.

Le titre de propriété fait pareillement partie du dossier de vente. Ce document contient les caractéristiques de la maison comme l’adresse et la superficie.

Aussi, vous devez proposer à l’acheteur un dossier de diagnostic technique ou DTT comprenant l’état des risques et pollution ainsi que le diagnostic de performance énergétique.

Dans notre article précédent, vous pouvez consulter : les enjeux du nouveau diagnostic de performance énergétique.

Selon les spécificités du bien, vous pouvez compléter les documents cités ci-haut avec les diagnostics de gaz, de l’électricité, de plomb, d’assainissement, d’une étude de sol et bien plus encore.

Les pièces à fournir pour un bien locatif

Lorsque le bien concerné est vendu occupé, il faut compléter le dossier de la copie du bail de location, du montant de dépôt de garantie et de la totalité des charges et derniers loyers.

Dans le cas où la vente résulte d’un congé du locataire, vous devez fournir un justificatif ou une copie de la lettre de congé de votre locataire à l’acheteur.

Les documents à présenter en copropriété

On distingue un certain nombre de documents qui doivent être fournis à l’acquéreur lorsque le logement à vendre est une copropriété. La pièce attestant la surface du bien en fait partie. Il s’agit du diagnostic loi Carrez.

Aussi, il doit savoir tous les renseignements financiers de la copropriété tels que l’état des impayés de charges, les dettes envers les fournisseurs, le montant des charges courantes.

Outre cela, il est impératif de présenter un carnet d’entretien de l’immeuble, les procès-verbaux des assemblées générales à l’acheteur.

Les justificatifs, en cas de travaux importants

Ce dossier dépend surtout de la nature des travaux. Lorsque ceux-ci affectent la surface, la structure et l’aspect extérieur du logement, le vendeur doit s’équiper des plans de construction, de la copie des autorisations d’urbanisme et bien d’autres encore.

Comment fixer le prix de vente d’un bien immobilier ?

Il reste important de vous informer du marché de l’immobilier pour évaluer correctement la valeur d’un bien. En effet, celle-ci dépend notamment de l’offre et de la demande selon l’échelle locale.

Dans tous les cas, elle doit être raisonnable en fonction des éléments constituant le marché immobilier. Pour avoir une idée sur le coût de la propriété, il est conseillé de faire son estimation en faisant appel à un agent immobilier ou un notaire.

Quoi qu’il en soit, il existe de multiples critères agissant sur le prix de vente. La localisation du logement compte parmi les premiers points à analyser. Le quartier ou la ville peut avoir un impact sur sa valeur.

Aussi, cette dernière est définie selon le type du bien. Une maison possède un bon prix par rapport à un appartement, car elle s’équipe parfois d’un jardin privatif ou une terrasse.

Bien évidemment, la superficie de la propriété doit être considérée dans l’évaluation de son prix. Il en est de même pour l’agencement des pièces.

Un appartement bien aménagé de 40 m2 semble plus spacieux qu’un autre de 50 m2, car celui-ci parait peu fonctionnel. À ce paramètre s’ajoute celui de la nature et du nombre des pièces. Pour un grand logement, celui-ci doit présenter 2 salles de bain au minimum.

Dernier critère et non des moindres, l’état général du bien est à prendre en compte dans l’estimation du prix de vente.

Quand la maison requiert de gros travaux comme la réfection de la toiture ou la remise en état de l’installation électrique, cela a largement impacté sur sa valeur. Par contre, elle peut conserver son prix initial si elle a juste besoin d’un simple rafraîchissement.

Quelles sont les étapes clés à suivre pour vendre un bien immobilier ?

La vente d’un bien immobilier demande une bonne organisation. Il convient de respecter quelques phases importantes. Premièrement, on est souvent confronté à un choix entre la vente d’un logement par soi-même ou la confier à un professionnel.

Rappelons qu’un tel projet ne s’improvise pas. Cela requiert non seulement du temps, mais surtout un savoir-faire et des connaissances pointues sur le domaine.

Si vous comptez vous en occuper tout seul, vous devez maîtriser la législation, le marché de l’immobilier actuel et la relation client. Ce n’est pas tout, il est primordial de trouver une meilleure stratégie de vente.

En revanche, si vous envisagez de vous adresser à une agence immobilière, vous pouvez opter pour la vente par mandat simple ou par mandat exclusif. La première option permet de laisser la vente aux agences différentes alors que la deuxième la confie à une seule agence.

Cela dit, l’étape suivante est l’estimation du prix de vente. Pour ce faire, il faut avoir de bonnes connaissances sur les critères que nous venons de citer dans le passage ci-dessus par exemple l’état et le type du bien, la superficie et sa localisation.

Une fois la valeur de la maison bien déterminée, quelques diagnostics doivent être réalisés y compris la performance énergétique, l’existence de termites, la pollution des sols, l’état d’amiante, les risques naturels et technologiques et l’état de l’installation intérieure d’électricité et de gaz.

Après ces diagnostics, pensez à valoriser votre logement augmentant son prix de vente. Pour y arriver, quelques travaux doivent être accomplis par exemple les peintures murales, le triage des meubles volumineux et encombrants, le home staging et bien entendu, le grand nettoyage.

Lorsqu’un sujet est très intéressé par votre bien, n’hésitez pas à formaliser la vente. On parle ici d’un avant-contrat qui peut concerner un compromis de vente ou une promesse unilatérale de vente.

La dernière étape consiste à acter le projet de vente chez le spécialiste comme le notaire. L’acheteur et le vendeur doivent procéder à la signature d’un acte authentique.

Comment choisir un agent immobilier pour vendre son bien ?

Vous êtes décidé à recourir à un expert pour mettre en vente votre logement. Face à l’infinité de profils, vous ne parvenez pas à choisir le bon.

Il est conseillé dans un premier temps de bien définir votre budget. Celui-ci doit correspondre aux frais d’agence. Chaque enseigne est libre d’établir son prix. Ce dernier doit être tout de même affiché sur son site web.

Si vous recherchez des prestations les moins onéreuses, elles sont souvent proposées par les agences en ligne. Quoi qu’il en soit, faire une comparaison de prix est une excellente idée pour trouver les meilleurs tarifs.

Pour dénicher la bonne agence, pensez à opter pour celle qui se trouve près de la maison à vendre. De par sa localisation, elle doit savoir avec précision les tarifs de transaction récente dans le quartier. Il n’est pas difficile pour elle de définir le prix de vente idéal.

Renseignez-vous sur son niveau de visibilité sur web et sur son succès dans le secteur immobilier. Ses publicités sur votre annonce doivent être alléchantes attirant des acheteurs potentiels.  

Étudiez le professionnalisme de l’agent. Un bon prestataire vous conseille et vous écoute tout en prenant les dispositions nécessaires pour améliorer le prix de vente de votre bien. N’hésitez pas à vérifier la carte professionnelle ainsi que l’attestation de garantie financière de l’enseigne.

Comment se déroule la signature de l’acte de vente d’un bien immobilier ?

L’acte de vente n’est autre qu’un document officiel réunissant plusieurs éléments juridiques et administratifs. Il atteste qu’une transaction immobilière est authentiquement et décisivement conclue entre l’acquéreur et le vendeur.

C’est le notaire qui se charge de sa préparation et de sa rédaction au préalable. Il est différent de la promesse de vente et du compromis de vente qui sont seulement des avant-contrats. Ceux-ci n’engagent pas les deux parties.

À la suite de la signature de l’avant-contrat, le notaire a besoin de 3 mois pour rassembler toutes les pièces indispensables. Puis il convoque le vendeur et l’acheteur pour signer l’acte définitif.

Ce dernier doit être bien lu devant eux. Lorsqu’ils ont des questions, ils peuvent interrompre l’officier public pour leur expliquer certains points.

Lorsque la vente s’applique à une fratrie ou un couple, tous les sujets concernés doivent être présents pour signer l’acte. Sinon, ils peuvent fournir une procuration.

Comment se passe la vente d’un bien immobilier quand on fait appel à un notaire?

Le notaire est invité à lire l’acte de vente. Il demande par la suite la signature d’un acheteur et vendeur. Le premier doit régler le prix total de vente. Il prend aussi en charge les frais de notaire comprenant ses honoraires.

Comment se passe la vente d’un bien immobilier aux enchères?

Les enchères se déroulent généralement à la chambre d’un notaire qui s’occupe de la vente. Le président de séance annonce ensuite le prix, puis les enchères s’effectuent en levant la main.

Comment se passe la vente d’un bien immobilier avec un particulier?

Particulier ou professionnel, le dossier de vente doit être complet. Après la détermination du prix, les deux acteurs doivent signer l’avant-contrat puis l’acte authentique.

bricospirit

Laisser un commentaire