Construire une mini-piscine en hiver : pourquoi et comment ?

Pour ceux qui vivent en zone urbaine, on rencontre souvent des soucis d’espace à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison.

Pourtant, disposer d’une piscine fait rêver la majorité. C’est dans ce cadre qu’intervient l’installation d’un petit bassin.

Pratique, la mini-piscine n’encombre pas votre jardin. Avec un muret de clôture, il n’y a rien de tel que d’en profiter loin des regards indiscrets de l’entourage.

Cette construction présente bon nombre d’atouts. Sa facilité de montage en fait partie. Contrairement à ce que la plupart imaginent, il est avantageux de la bâtir durant la mauvaise saison.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient d’abord de citer les essentiels à retenir sur la mini-piscine.

Ce qu’on entend par mini-piscine

Tout comme la suggère son nom, la mini-piscine constitue un bassin de taille réduite idéal pour les espaces étroits.

Si une piscine classique mesure entre 20 et 30 m², elle fait généralement 10 m² au total, quelle que soit sa forme.

Pour ceux qui manquent de place dans leur espace extérieur, elle fera une bonne option à favoriser. On peut l’installer tout simplement sur la terrasse ou dans le jardin. Si votre balcon est suffisamment robuste et grand, celui-ci peut également l’accueillir.

À souligner que la mini-piscine n’est pas uniquement réservée à l’extérieur. Elle peut être aussi posée à l’intérieur.

Pour y parvenir, il est primordial de disposer d’une surface nécessaire. En général, cette construction comprend 3,5 X 4,5 m². Si votre salle de bain est assez spacieuse, elle peut y trouver sa place.

Quoi qu’il en soit, le fait de l’installer à l’extérieur est très tendance. Outre ses fonctionnalités, la mini-piscine confère une touche esthétique unique à votre extérieur.

Les principaux avantages de la mini-piscine

Son atout majeur réside dans sa petite taille. Ce bassin XS ne prend que peu de place dans le jardin. Pourtant, il joue le rôle de piscine classique en vous offrant l’opportunité de baigner dans l’eau pour vous distraire.  

Mieux encore, il ne demande pas une grande quantité d’eau. La mini-piscine est remplie avec moins de 20m3 d’eau. Cela vous aide à faire de l’économie, que cela soit à son montage ou à son nettoyage.

Avec une surface de moins de 10 m², elle n’exige pas beaucoup de traitements et de produits pour son entretien régulier.

Quant à son installation, il faut dire que l’opération s’avère un jeu d’enfant. Bon nombre de fabricants proposent des modèles livrés en kit. Ils sont faciles à monter.

Dans tous les cas, il est nécessaire de faire appel à une équipe de techniciens. À l’instar de la pose d’un plafond suspendu, il faut avoir des connaissances techniques et de l’expérience pour accomplir cette tâche.

En comparaison avec une piscine standard, le modèle XS est plus abordable, grâce à sa petite taille et son montage aisé. Les coûts du chantier sont largement réduits.

De plus, les professionnels peuvent le dresser en un temps court. Ce n’est pas tout, la pose ne requiert aucune procédure administrative complexe.

Vous n’avez pas à faire une déclaration des travaux ou une demande de permis de construire sauf si vous vivez dans les zones protégées. Dans ce cas de figure, quelques démarches spécifiques s’imposent.

De bonnes raisons de créer une mini-piscine en hiver

Il est rare de trouver des chantiers en hiver. La mauvaise saison limite les activités à réaliser dehors. En revanche, cette phase de l’année est plus propice pour bâtir une petite piscine. Nombreux sont les motifs qui expliquent ce choix.

L’hiver se présente comme une période creuse pour les experts de la construction. Il faut bien avouer qu’ils n’aient pas assez de travail le long de la saison froide. Cela vous rend un énorme service pour trouver une meilleure entreprise.

Prenez le temps de comparer les devis et services à fournir. Pour surpasser la concurrence, certains pisciniers proposent un prix intéressant avec des prestations variées.

Vous pouvez engager une équipe intègre, sérieuse et professionnelle pour créer votre mini-piscine. Comme l’installateur semble disponible en hiver, il y a une forte chance que le bassin s’avère rapide à bâtir.

Outre cela, bon nombre de gens choisissent la mauvaise saison, car les tarifs paraissent plus abordables. Vu que les spécialistes n’ont pas assez de commandes, ils n’hésitent pas à proposer des coûts moins élevés.

En plus, démarrer la construction en hiver est plus sécurisé. Rappelez-vous que les travaux peuvent s’avérer risqués avec le trou béant dans le jardin, l’accumulation de terres et l’usage des équipements dangereux.

À cause des conditions climatiques, les enfants ne peuvent pas jouer dehors. Cela permet aux techniciens d’entreprendre plus sereinement le chantier.

Étapes pour construire sa mini-piscine

Afin de le mener à bien, il est crucial de disposer de tous les équipements et accessoires nécessaires. Ils sont presque disponibles dans le magasin d’outillage.

Pour les articles de plomberie, vous avez besoin de coudes, vannes, colliers, raccord fileté, collecteurs, clapet antiretour, tés à coller et bien d’autres. Ils doivent présenter une meilleure étanchéité.

Quant aux produits liés à l’électricité, on parle ici de pool terre, de coffret 3 prises, de tresse de cuivre, de l’écrou de serrage etc…

Concernant la mise en place de revêtement, servez-vous des articles spéciaux piscine comme jonc de blocage, accrochage hung vertical en PVC ou en aluminium, buses plates ou coudées, rouleau de pression parfois en silicone.

Pour ce qui est du terrassement, une pelle mécanique est d’une grande utilité pour excaver le terrain. Un Brise Roche Hydraulique figure aussi parmi les outils indispensables vous aidant à briser les roches ou autres matériaux durs.

Une fois les pièces et équipements réunis, commencez par creuser le sol après son terrassement. Installez tous les éléments assurant la structure du bassin.

Réalisez les raccordements d’électricité et de plomberie. Procédez à la pose du revêtement de la mini-piscine. Cela fait, il ne vous reste plus qu’à mettre en place les différents accessoires de finition servant à la décorer.

Comment construire une mini-piscine en hiver?


Pour ne pas commettre un impair, il est conseillé de recourir à un piscinier qualifié. De par ses connaissances, il étudie efficacement le terrain et effectue par étape l’installation de toute la structure de la petite piscine.

Quel matériaux pour construire une mini-piscine en hiver?


Si vous aimez les modèles enterrés, préférez ceux en béton. Ils font preuve d’une énorme robustesse et solidité. Pour les mini-piscines hors-sol, ceux en acier feront une bonne alternative. Quant aux exemplaires en bois, ils sont prisés pour leur charme inégalé.  

Pourquoi construire une mini-piscine en hiver?


Les frais des travaux peuvent sembler intéressants. En plus, les pisciniers s’avèrent moins sollicités durant cette saison. Vous pouvez profiter de toutes ces occasions pour entamer votre projet.  

Laisser un commentaire