Comment se calcule l’assurance d’un prêt immobilier ?

Quand on vous demande comment réaliser un raccord de plomberie ou comment transformer un volant manuel en solaire, vous trouverez une réponse rapidement.

Mais lorsqu’il s’agit du calcul de taux d’assurance, vous vous adressez souvent à un spécialiste pour obtenir une explication. Cette information est utile dans la mesure où elle vous aide à définir la somme de vos futures mensualités.

Ce n’est pas tout, elle vous donne une idée précise du budget global de votre prêt immobilier. Si vous souhaitez donc avoir un aperçu du coût de l’assurance, prenez le temps de consulter cet article.

Que représente le taux d’assurance prêt immobilier ?

Pour assurer le financement du projet immobilier, de plus en plus de personnes ont recours à la banque. Cette dernière leur recommande de souscrire à une assurance de crédit immobilier.

Il s’agit d’un contrat qui les protège au cas où ils se trouvent dans l’incapacité de procéder au remboursement. Dans cette circonstance, c’est la compagnie d’assurance qui garantit le paiement de leurs mensualités à l’établissement prêteur.

Le taux d’assurance désigne donc la somme de votre cotisation annuelle. Il varie en fonction de votre profil, de votre projet immobilier et des caractéristiques du contrat que vous avez choisies.

Avant de réaliser la souscription à une assurance de prêt, il est important de déterminer ce montant. Il influe sur le budget de votre financement immobilier, tout comme les intérêts bancaires.

Comment calculer l’assurance du prêt immobilier ?

Le calcul dépend principalement de la nature du contrat choisi. Il peut s’avérer radicalement différent pour une assurance externe et pour une assurance de groupe.

Aussi appelée assurance emprunteur individuelle, la première option relève d’une délégation d’assurance. Avec cette formule, le calcul des cotisations s’effectue par le capital restant dû. Ici, les cotisations mensuelles sont dites dégressives.

Pour ce qui est de l’assurance de groupe, celle-ci est proposée par l’établissement financier ou la banque. C’est elle qui définit le taux sur le montant initial emprunté. Dans ce contexte, les cotisations d’assurance sont fixes le long de la durée du crédit immobilier.

Peu importe le type du contrat, il est nécessaire de maîtriser ces deux techniques de calcul avant de solliciter les services d’une assurance ou une banque. Cela fait, vous pouvez opter pour celle qui vous parait rentable.

Avec le calcul à partir du capital restant dû, vous avez la possibilité de faire des économies. Il y a un réajustement du calcul, car le taux a rapport au montant du crédit restant à verser et celui-ci baisse chaque mois.

Quels sont les paramètres influant sur le calcul de l’assurance du prêt immobilier ?

Excepté la durée et la somme du crédit, il existe plusieurs éléments qui déterminent le montant moyen de l’assurance. Pour évaluer le risque de l’assuré, la compagnie en tient compte dans l’estimation de ses cotisations mensuelles.

La nature de la garantie en fait partie. Le coût n’est pas du tout identique si vous souscrivez une assurance chômage et une assurance décès.

L’assureur prend aussi votre âge en considération. Plus vous êtes âgé, plus la banque court des risques à garantir votre crédit immobilier. À préciser que les antécédents médicaux se multiplient avec les années. Il y a donc une forte probabilité de votre incapacité à rembourser le prêt.

À part cela, votre profession a une grande importance aux yeux de la compagnie d’assurance. Lorsque vos revenus sont stables, elle n’aura pas à se soucier de votre situation.

Par contre, si vous exercez un métier à risque, sachez que cela impacte beaucoup le coût de l’assurance. Tel est le cas pour un emprunteur militaire, policier, pompier, cascadeur, marin ou bien d’autres.

Pour terminer, de multiples lois vous offrent l’opportunité de négocier le taux de l’assurance. Il y a à titre d’illustration la loi Hamon et l’amendement Bourquin.

Quoi qu’il en soit, pensez à comparer les différents contrats avant de lancer une souscription. De nombreux outils en ligne vous facilitent grandement les tâches.

Laisser un commentaire